logo

Biographie

 

Roula Bechara est une artiste Franco-Libanaise née au Liban et résidant actuellement à Paris.

Elle a obtenu son diplôme en Arts Plastiques de l’Académie Michel Ange des Beaux-Arts, Beyrouth-Liban.

Ayant commencé à exposer ses toiles en 1997, ses oeuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions solo à Beyrouth, Manama, Abu Dhabi, Doha, Dubaï et en Italie. Titulaire de récompenses internationales, elle a reçu le prix d’Artistes Italiens en 2016, suivi du Premier Prix de la Biennale di Genova Italie en 2019.

Elle peint sur des toiles à grande échelle en utilisant deux médiums, l’huile et l’acrylique. Maniant avec un talent égal le réalisme et des sujets abstraits, elle peint des figures, des chevaux et des fleurs dans une gamme de couleurs dont les teintes ardentes remontent à la surface, créant ainsi des monochromes harmonieux fondus avec des feuilles d’or.

Au coeur de la toile, comme émergeant d’une fissure, apparaissent de tendres fleurs et de nobles chevaux arabes.

L’art de Roula a évolué au fil du temps pour devenir plus réaliste notamment avec ses personnages désormais célèbres, rehaussées d’une touche d’abstrait.

« Je suis venue au monde un jour d’avril, dans un coin merveilleux et tragique de la Méditerranée, le Liban. Tel était mon pays où émanait l’odeur incroyable des fleurs, où les gens dansaient insouciants sous un merveilleux ciel bleu clair, ignorant la tempête qui allait bientôt tout renverser. Cette tempête n’était autre que l’infâme guerre civile.

Mon enfance et ma jeunesse ont été caractérisées par ces événements, par l’incertitude quant à l’avenir, avec toujours cette question lancinante :  » Demain serons-nous tous encore en vie ? » C’est ainsi que j’ai appris très tôt à apprécier l’importance du moment présent.

C’est également dans ce contexte que mon art est né de même que mon désir et mon besoin de peindre sur toile le grand et tragique mélange d’évènements et d’émotions, voulant d’une certaine manière représenter et transmettre la joie et la peur, la magie et la terreur qui ont été gravées dans mon âme.

Mon voyage artistique a commencé par mon désir d’exprimer mes sentiments de révolte contre la guerre, d’exalter la force et la beauté de l’être humain et de montrer la capacité de l’âme à combattre et à défaire les horreurs générées par la haine.

Je voulais peindre la beauté dans toutes ses formes et couleurs, dans tous les styles dont je suis capable, en suivant le chemin de découverte de la beauté que j’observe chaque jour depuis l’enfance.  »

ROULA BECHARA